01 février 2012

Passé composé

P


DSC06072



Passé composé

 

Halim, élève de CM1 :

-       Maîtresse ! « Elle m’a pris mon crayon » : c’est pas le passé composé !

-       Si…

-       Mais non, c’est pas le passé… parce qu’elle m’a pris mon crayon…

Au bout d’un moment, je finis par comprendre, je ne sais pas comment. Ce n’est pas le passé parce qu’elle ne lui a pas rendu son crayon. Son crayon est toujours pris.

 

J’en parle en salle des maîtres. Les autres enseignants trouvent cela curieux.

 

Je retravaille la notion en classe, en faisant un peu de théâtre et en prenant le crayon d’une élève. J’explique alors que le passé composé sert à parler du passé lointain mais aussi du passé très proche. Et, très proche, ça peut être une seconde.

Les élèves ont l’air d’avoir compris.

Il est vrai que, depuis le CE1, on leur dit que le présent c’est aujourd’hui, le futur ce sera demain et le passé c’était hier.

 

Quelques jours après, Halim dit encore :

-       « Je me suis fait mal », c’est pas le passé !

-       Si, c’est le passé composé.

-       Ben non… Je me suis fait mal, juste maintenant.

-       Oui, c’est un peu vrai… Heu… tu as toujours mal mais tu t’es fait mal il y a une seconde.

 

Le soir, je regarde dans mon Grevisse. Je lis que le passé composé peut avoir eu lieu dans une période non encore écoulée et qu’il peut avoir des conséquences dans le moment présent (on pourrait dire que c’est un présent accompli ).


 

 

 

Posté par anne veillac à 13:44 - Commentaires [5] - Permalien [#]


Commentaires sur Passé composé

    Ah le français ... pas si simple ...

    Posté par Proald, 01 février 2012 à 14:50 | | Répondre
  • Passé

    Chère Anne,
    Le Grevisse a la peau dure: j'ai dû le subir il y a plus d'un demi-siècle, sans même vouloir être enseignant!
    Alors, le passé composé, même en CM1 (je crois que cela correspond à la première en "humanités", chez nous, en Belgique)...
    La dernière guerre mondiale, est-ce du passé simple, du passé composé, ou s'agit-il de rouge "passé"?
    (Je préfère, dans la littérature "édifiante", la dernière classe de Daudet à la fameuse lettre de Guy Môquet, tant vantée par votre président adoré!)
    Citation: "Le monde se meurt de l’envie de naître. Notre société s’est épuisée à réaliser les rêves du passé." (Romain Gary, au delà de cette limite, votre ticket n'est plus valable.)
    Amitiés

    Posté par Armand, 02 février 2012 à 06:31 | | Répondre
  • Merci

    Merci Armand pour ton long et intéressant commentaire.
    Anne Veillac (l'auteur du blog)

    Posté par Anne Veillac, 02 février 2012 à 22:49 | | Répondre
  • Je vais t'avouer quelque chose, Anne, il m'arrive encore de me tromper.
    La langue française est loin d'être simple.

    Merci pour ces clins d'œil !

    Posté par SklabeZ, 06 février 2012 à 18:13 | | Répondre
  • Le passé composé est ancré dans la situation d'énonciation, contrairement au présent, c'est pourquoi il est tout à fait normal qu'il ait des conséquences sur le présent.

    Posté par profprof, 12 février 2012 à 22:55 | | Répondre
Nouveau commentaire